La Loire accueil
Espace Presse
Espace Pédagogie
Espace Scientifique
Espace Tourisme
  

La Loire et ses affluents Le programme L'actualité La bibliothèque Partenaires

Les îles sauvages de la Vienne
Observer
Comprendre
Découvrir
Agir
Présentation du site

Accueil > La loire et ses affluents > Les îles sauvages de la Vienne >

COMPRENDRE

Forêts alluviales


Tantôt simples rideaux d’arbres sur les berges, tantôt véritables forêts occupant de vastes surfaces dans la plaine alluviale, les boisements du bord des cours d’eau ont en commun le lien très étroit qui les unit à la rivière.

Elle les inonde en période de crue, apportant l’énergie capable de rajeunir les milieux mais également les limons et autres éléments fertiles nécessaires à la croissance des arbres. Ceux-ci puisent dans la nappe alluviale l’eau dont ils ont besoin pour se développer. Les forêts alluviales sont des milieux originaux, des petites jungles en miniature, composées de différentes strates imbriquées, de nombreuses lianes, d’un nombre important d’arbres et d’arbustes. Elles abritent de nombreuses espèces animales et jouent un rôle important pour la ressource en eau en filtrant l’eau des crues et en la débarrassant de ses substances polluantes.

Les aménagements, la pollution des eaux, les modes de gestion sylvicoles inadaptés ont entraîné la destruction ou la dégradation de surfaces importantes de forêts. L’enfoncement de la nappe alluviale suite à l’incision du lit a également un impact important sur ces milieux : les arbres les plus typiques ont des difficultés à puiser l’eau dont ils ont besoin et petit à petit sont remplacés par d’autres essences plus banales.



Dans ces milieux, vous pourrez trouver, entre autre ces espèces :


espèces emblématiques Castor Rainette Gomphe Sterne Brochet Fritillaire Peuplier noir

Plan du site Contacts Liens Mentions Légales Crédits